Avgo Lynge

 

Je n’ai pu trouver aucun renseignement biographique sur cet auteur ! Il s’agit d’un poète du vingtième siècle.

 

 

â, alungmiutut erinitsgtugut

nuilísassumut.

kangia ĸáumalerpoĸ imerssûssutut,

umat tigdlerpoĸ agssait isagtortutut,

aussap kaumarnganut.

 

kâ, inûsugtoĸ-â piarêrsimagit,

peĸatauniarit.

ĸáĸat ĸaisigut ĸíngorneĸ erssileĸaoĸ,

uvdloĸ ĸaulersoĸ ivdlit sulivfigssarât.

sukasarniarit.

 

sule máko sinigput, itersarsigik,

kingusigsûleĸaut.

nikassutdlo ĸulartut nakússagsigik,

neriumigdlo pigssaĸalersísigik.

ĸâ, katerssordlata.

 

 

 

Aussi impatients nous sommes que les hommes d’Aluk

de voir qu’il est presque temps de se lever.

L’est luit quasi clair comme l’eau,

le cœur bat, et les mains sont tendues

vers la lumière de l’été.

 

Alors, jeunesse,

sois prête.

Sur les sommets paraissent les rayons,

le jour, qui est prêt de naître, t’appelle au travail.

fortifie-toi.

 

Quelques-uns dorment encore, réveille-les,

il est temps de laisser le sommeil derrière soi.

Et réjouis les tristes, les incertains,

Donne-leur espoir.

Que l’on se rassemble.

 

 

Frederik Nielsen

 

ajorssisimaneĸ kisiánertalik

 

ĸalipaiumagaluaĸaunga

ássilíssamik

pínivigsumik.

ássiliumassarale ivna

ĸalipautima,

periautsima

piviussutut pineĸ saperpât.

 

taigdliorusugkaluaĸaunga

kussanartumik,

imarigsumik.

oĸalugtuariumassardle

pitsiûtsima,

oĸausiutima

píssusiviatigut inorpât.

 

â, erinaliorusoĸaunga

nipigigsumik,

tugdluartumik.

kisiánile misigissáka

nûsiûtsima,

erinautima

anisíneĸ nãmamik sapeirpait.

 

sipivigdlungame misigaunga ;

kisiánime

umatip pine

súsa pigiliuk ingminerme.

avdlat taigdliat,

erinaliat,

ĸalipagkat túniúkumârpai.

 

 

Perdition - et cependant

 

Comme je voudrais volontiers peindre

un tableau

un tableau vraiment beau

mais le thème que j’ai devant moi

mes capacités

sont très loin de pouvoir

le peindre correctement.

 

Comme je voudrais volontiers écrire un poème

un poème vraiment beau

un poème plein de sens

Mais ce que je veux raconter

mes capacités de poète

ou mon stock de mots

ne peuvent l’exprimer

 

Comme je voudrais volontiers composer

une mélodie qui sonne bien

une mélodie complète

mais ma connaissance

de la musique

et mes mélodies

ne peuvent nullement traduire mes expériences.

 

Je me sens si impuissant

et cependant

le cœur le supporte,

oui, et même bien.

Il arrive bien parfois

qu’il explore

avec poèmes, mélodies, et tableaux.

 

 

suatdlagpungamitauva

 

umatiga, timiga, anernera,

tássame tamarma

kíssamit ĸalangajagtut

tikiserpagit.

 

najulertuínaĸ ĸimarêrpagit,

umatiga, timiga, anernera,

tássame tamarma

nigdliuminivnit ĸiulerdlunga.

 

Qu’ai-je obtenu là ?

 

Mon cœur, mon corps, mon âme,

tout mon être,

est presque bouilli de chaleur,

lorsque je vais à ta rencontre.

 

Après un court instant ensemble pourtant je te quitte.

Mon cœur, mon corps, mon âme,

tout mon être,

était presque figé de froid.